Pour quel raison souhaitez vous créer un revenu complémentaire ?

Est-ce pour avoir un peu d’argent pour subvenir à vos besoins ? Est-ce pour qu’au moins une partie de votre activité professionnelle ait un sens ? Ou plus simplement, vous aimeriez tendre vers un monde plus sain, et préparer votre futur activité professionnelle, votre transition ?

Les 3 peut-être : ) ?

Dans tous les cas, tous commence avec le « pourquoi ». Pourquoi voudriez vous changer de vie ? Pourquoi voudriez vous gagner de l’argent ? Pourquoi commencer une activité à coté ?
Avez-vous le temps et l’argent pour créer cette activité complémentaire ?

 

D’abord, quel sont vos compétences ?

Concentrez-vous sur ce que vous faites tout naturellement, sur ce qui ne vous coûte pas d’énergie. Parfois, ça peut être difficile de se rendre compte soi-même, puisque vous le faites tellement facilement que ça ne vous fatigue pas, et donc impossible de vous rendre compte à quel point vous êtes douée.
Comment faire dans ce cas là ? Demandez à un de vos amis de vous décrire, un bilan de compétence rapide, ou un petit test de personnalité.

Faites une grosse liste, c’est toujours bien les grosses listes 🙂

 

Quels sont vos valeurs et vos limites ?

La planète étant dans un état catastrophique, proche de l’effondrement. Qu’êtes vous prêt à faire pour gagner votre vie ?

Êtes vous prêt à travailler jour et nuit pour atteindre vos objectifs ? Comment voyez-vous l’avenir et comment souhaiteriez-vous aider ?

A l’inverse, qu’aimez vous particulièrement faire, de quoi êtes vous fière dans votre vie ? Quels sont les qualités présentes dans votre entourage que vous appréciez particulièrement ?

 

Ensuite, qu’est-ce que vous aimez faire ?

On peut très bien échouer en faisant ce que l’on aime pas faire, alors autant essayer de réussir en faisant ce que l’on aime.

Généralement, nous sommes plus efficace sur les tâches que l’on apprécie, on se fatigue moins, voir ce sont des tâches qu’on aime tellement qu’elles nous redonnent de l’énergie.
Donc le plus simple est de commencer par ce qu’on aime, ensuite de voir si ça peut être utile à la société, et enfin de voir si cela est possible d’en vivre et d’en faire une activité professionnelle.

 

Plutôt une activité manuelle, ou une activité intellectuelle ?

Plutôt dehors ou plutôt dans un bureau ?

Plutôt seul ou en équipe ?

 

Le principe de base d’un revenu complémentaire, c’est gagner de l’argent !

Vous pouvez trouver une activité bénévole qui vous permet de trouver du sens dans votre vie, mais la base d’un revenu complémentaire reste l’argent.
Un revenu complémentaire permet, soit de rapporter de l’argent, soit il vous permet de moins en dépenser.

Si votre but est de quitter votre travail en vous concentrant sur ce revenu complémentaire, il sera d’autant plus important de générer un revenu. Il faut donc accepter d’être payé pour votre travail, vous en avez le droit.

Et enfin, gardez ce que marche !

Une fois que vous avez expérimenté plein de trucs, normalement, il y en a qui marche, il y en a qui marche pas, il y en a qui vous ont rapporté de l’argent, d’autres qui vous en ont fait perdre.

Fixer vous une date limite pour expérimenter suffisamment, puis faites un choix définitif.

Au début, vous n’avez pas besoin de choisir, faites tout et gardez ce qui marche.

A la fin, quand ça ne marche pas, ou que cela ne marche pas assez, il faut savoir s’arrêter.

 

Des exemples d’activité complémentaire facile à mettre en place :

  • Une formation en ligne, ou du tutorat
  • Une boutique en ligne
  • Accueillir des événement chez vous
  • Faire payer ce que vous faites déjà gratuitement pour quelqu’un
  • Rendre service à quelqu’un dans votre entourage
  • Des visites à prix libre dans un lieu extraordinaire ou dans la nature, guide touristique
  • Faire gagner du temps à quelqu’un sur un problème qu’il sait déjà le régler pour lui et pourrait vous apprendre cette solution pour déléguer une partie de son travail, et ensuite le reproduire pour vos autres clients
  • Demandez autour de vous de quoi les gens ont besoin, un sondage
  • Imitez vos voisins. Y-a-il quelqu’un autour de vous qui a une activité que vous aimeriez faire ?
  • Un investissement, et donc aider les rêves d’autres personnes à se réaliser
  • Créer du contenu web
  • Faire de l’affiliation en proposant à votre entourage des services de quelqu’un en qui vous reconnaissez la valeur, mettre en lien en échange d’une participation
  • Le freelance (Design, Ecriture, Développement informatique, Photographie)
  • Artisanat, de la vente sur certains événement spécifique ou de la vente directe
  • Art et spectacles
  • Consultant, à quel connaissance et expérience avez vous eu accès que vous pourriez vendre ?
  • des Podcasts avec abonnements
  • Assistant digitale (aider quelqu’un à gérer sa journée et ses contacts)
  • Social Media Manager et community manager, gérer une communauté
  • Gérer un capital, le votre, ou celui de votre client
  • Répondre à un appel à projet de votre région

Quels sont les étapes pour mettre en place un revenu complémentaire :

1 – Expérimenter, émettre des hypothèses et les valider

2 – Trouver un problème, et donc un public cible

3 – Proposer une solution (un service ou un produit de qualité)

4 – Gagner en légitimité en se formant, ou en vous rapprochant des grands noms dans votre domaine

5 – Ajouter un détail qui permet de se différencier des autres produits et services

6 – Fixer un prix accessible pour votre public et qui vous permet aussi d’en vivre.

7 – Communiquer avec votre public cible et vous faire connaitre

8 – Valider un volume d’affaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier